Les actualités APEF...

ÉVÈNEMENT : L'agence du Mans a déménagé !

Visuel
L'équipe de l'agence APEF du Mans
16/10/2020
Annonce

Vous êtes intéressé(e) par :

Aide aux séniors

Ménage / Repassage 

Garde d'enfants

Jardinage / Bricolage

Bloc droit

Le Mans peut compter sur APEF, entreprise de service à la personne et sur l’équipe de Jean-Michel Allard, pour proposer un accompagnement sur-mesure aux habitants. Aide aux seniors et aux personnes en situation de handicap, ménage/repassage, jardinage ou encore garde d’enfants, l’agence du Mans propose des prestations pour faciliter le quotidien. Des services et des métiers indispensables pour une partie de la population. Elle vient d’emménager dans de nouveaux locaux pour encore mieux accueillir ses bénéficiaires.

Bloc Bas

APEF Le Mans, une agence tournée vers l’humain

A l’écoute de ses clients et témoin de l’évolution de la société, APEF met à leur service ses 28 ans d’expertise pour répondre à leurs besoins avec des offres adaptées. Au cœur des territoires, l’entreprise de service à la personne œuvre pour offrir aux familles présence, sérénité et aide au quotidien. C’est avec toutes ces valeurs humaines de proximité et de bienveillance, que Jean-Michel Allard gère depuis près de 10 ans l’agence APEF du Mans. Avec son équipe, il vient de s’implanter dans de nouveaux locaux. Toujours située en cœur de ville, à quelques pas de sa précédente adresse, l’agence vient d’emménager au 110 avenue Olivier Heuzé dans de nouveaux locaux, plus spacieux, plus adaptés à la demande et à l’organisation du travail. “Un nouveau souffle !” témoigne Jean-Michel Allard, le gérant. “On est passé de 70 à 170m².” Un réel confort d’accueil pour un confort de vie optimal, tel pourrait être le credo de l’agence. Elle accueille les clients du lundi au jeudi, de 9h à 12h30 et de 14h à 17h30, le vendredi de 9h à 17h.

Jean-Michel Allard, de l’automobile aux services à la personne

En ouvrant son agence APEF au Mans en 2011, Jean-Michel Allard explique vouloir “travailler dans le domaine social”. Ancien employé dans l’automobile, sa reconversion fait suite à une situation personnelle difficile : “Ma grand-mère a eu la maladie de Charcot. Isolée dans sa campagne, elle a souffert de solitude et je me suis dit que ce n’était pas possible. J’ai eu envie de répondre à ce besoin d’accompagner, ce besoin de bien vivre et vieillir chez soi. Je me suis concentré sur cet objectif, celui d’aider les gens. Je suis très attaché à la protection de l’autre. Protection des bénéficiaires, mais aussi des salariés. Aujourd’hui, je suis fier d’avoir créé 70 emplois sur le bassin sarthois. Et je continue de recruter.” Le secteur des services à la personne est l’un des plus dynamiques en termes de création d’emplois. Les agences du Mans et de la Suze (que Jean-Michel gère également) n’échappent pas à la règle. Des intervenants passionnés, qualifiés et bienveillants sont recherchés pour accompagner les familles au quotidien : 10 auxiliaires de vie et 7 aides ménagères sont les profils actuellement demandés. CDI et temps plein à la clef. Jean-Michel souhaite aussi accueillir un ou une apprenti auxiliaire de vie. Il explique : “C’est un métier-passion pour lequel il faut beaucoup d’empathie. Mais il faut aussi savoir préserver sa vie personnelle tout en étant impliqué professionnellement. Pour certaines personnes isolées, l’aide à domicile est le rayon de soleil de la journée”. Les candidats intéressés peuvent postuler dès maintenant à l’adresse : lemans@apef.fr.

Un des premiers “multi-franchisés” du réseau

Jean-Michel Allard fait partie des rares franchisés du réseau APEF à diriger 3 agences à la fois :  Le Mans depuis 2011, La Suze ouverte en 2018 et Guérande depuis un peu plus d’un an. L’entrepreneur raconte “ne rien regretter dans le virage à 360°” qu’il a pris. C’est aussi le premier franchisé à s’implanter dans le monde rural, et à démontrer que ça fonctionne. Structurer, développer, dynamiser, c’est son quotidien. Sa récompense, c’est de créer du patrimoine, de l’emploi et de pouvoir répondre au souhait numéro 1 des personnes aujourd’hui, à savoir bien vivre chez elles. Aujourd’hui, les agences réalisent au total 7000 heures d’accompagnement par mois. Et Jean-Michel ne compte pas s’arrêter là : “Mon ambition serait d’ouvrir une troisième agence en Sarthe, d’ici 2 à 3 ans. Les demandes sont là.” Affaire à suivre donc.