APEF Bordeaux accueille les photographies de Jean-Michel Gaubert


ACTU_SITE-APEF_BORDEAUX_RIVE_DROITE-3 (1).png

29/04/2022


Tous les mois, l'agence de services à la personne APEF Bordeaux Rive Droite met en avant un artiste (photographe, peinture, sculpteur...) dans ses locaux du 354 avenue Thiers.

Après le duo de street artistes Monkey Bird, puis les photographies noir et blanc de Bordeaux Confinée par Arnaud Brukhnoff, APEF expose les photographies couleurs de Jean-Michel Gaubert.

Informations pratiques

Le vernissage de l’exposition a lieu le mardi 3 mai à partir de 18h. Les photographies seront ensuite exposées pendant un mois et l’entrée est libre aux horaires d’ouverture de l’agence. Il est recommandé d'appeler au préalable.

Agence APEF Bordeaux Rive droite

354 avenue Thiers 33100 Bordeaux

05 56 40 51 54 • Email : bordeaux-rivedroite@apef.fr

Du 3 mai au 3 juin, l’agence de services à la personne APEF accueille les photographies de Jean-Michel Gaubert. Plusieurs séries de clichés de Bordeaux, focusées sur la Rive Droite, sont à découvrir dans une exposition intitulée “Atmosphères urbaines”. Le vernissage a lieu le mardi 3 mai.

Originaire de La Réole en Sud Gironde, Jean-Michel Gaubert s’est installé à Bordeaux dès la fin de ses études dans les années 1980. Résidant à la Bastide depuis 1996, la photographie l’accompagne depuis de nombreuses années.

Jean-Michel Gaubert : “L’avènement du numérique et l’étendue de ses possibilités créatives ont vraiment relancé ma pratique. Un peu dans la même temporalité, c’est le réveil de “la belle endormie” depuis le début de ce siècle qui ne cesse aujourd’hui de nourrir la construction d’une identité photographique. L’architecture, les chantiers, les scènes du quotidien et tous les sujets qui permettent de “décaler” le regard, pour observer le monde, me stimulent.”

Les clichés ont séduit Olivier Koch, gérant de l’agence de services à la personne APEF de Bordeaux qui a ouvert son agence en décembre dernier et tient à faire d’elle un vrai lieu de vie, de rencontres et d’échanges pour les habitants et commerçants du quartier. Il raconte : “En plus de promouvoir les artistes locaux, c’est une manière pour moi de mettre en lumière les commerçants du quartier avec qui nous travaillons pour cette exposition, comme le fleuriste ou l’épicerie. Mais c’est aussi et surtout amener l’art au sein de l’agence pour le faire partager à nos collaborateurs (aide-ménagères, gardes d'enfants, assistants de vie, jardinier bricoleur) qui ne vont pas forcément dans les galeries d’art ou les musées et leur permettre de rencontrer des artistes.”